1, 2, 3 soleil !

Emmenez ces enfants en vacances

Il suffit d'un simple geste pour qu'ils voient la mer…
Prenez par la main chaque enfant, direction les vacances !

Passer l'intro

En France, en 2019, 1 enfant sur 3 ne partira pas en vacances.

La pauvreté est toujours injuste.
Surtout lorsqu’un enfant en souffre.

Les vacances sont une chance
pour ces enfants de grandir !
D'un geste, permettez-leur de s'épanouir.

Vous pouvez mettre un terme à cette injustice !
D’un geste, faites un don.

Choisissez le montant de votre générosité
et faites le glisser vers la droitele bas.

80 €

150 €

250 €

Montant libre

75 %
DE VOTRE DON DÉDUCTIBLES DE VOTRE IMPÔT SUR LE REVENU

Je donne :

et j’offre un moment de bonheur à un enfant défavorisé cet été.


En savoir plus sur notre programme Accueil Familial Vacances

Une action concrète et immédiate

Depuis 70 ans, le Secours Catholique permet à des milliers d'enfants, âgés de 6 à 17 ans,
de partir en vacances avec notre programme Accueil Familial Vacances.

Durant l’été, pendant 2 ou 3 semaines, ces enfants, touchés par la pauvreté,
sont accueillis par des familles bénévoles. Moment de joie et de bonheur, ils sont
tout simplement des enfants comme les autres.

2 000 enfants
2 à 3 semaines de vacances
2 000 familles d'accueil

Mettre fin à cette injustice, c'est possible

Pour Teddy, Claudine, Assia et tant d’autres, l’Accueil Familial Vacances du Secours Catholique a changé leur vie…
Qu’ils soient famille d’accueil, enfant ou responsable au sein de l’association, ils partagent leurs souvenirs.

Teddy, accueilli chez Kimy depuis 4 ans

Quand j’ai quitté mes parents c’était bien parce que j’étais content de partir en vacances.

Magali, famille d’accueil d’Assia

J’étais surprise de voir à quel point ça enrichissait ma vie.

Claudine et Jean-René, famille d’accueil depuis 3 ans de Léonardo

Un vrai lien est en train de se tisser.

Franck Dubois, responsable adjoint du département Solidarités familiales du Secours Catholique

Les familles d’accueil offrent aux enfants l’occasion de sortir de leur environnement familial et social habituel.

Reportage

Un jour en vacances avec Teddy

Cela fait 4 ans que Teddy part tous les étés chez Kimy et son petit-fils Mathis. Au fil des ans, une belle complicité s’est créée entre eux. Teddy et Kimy se confient.

Reportage

L'Accueil Familial Vacances, c'est facile !

Magali, son mari Benjamin et leurs trois fils accueillent depuis plusieurs années la jeune Assia, 8 ans. Cette année, cette famille « agrandie » se rend en Bretagne, l’occasion pour Magali et Assia de revenir sur leur merveilleuse rencontre.

Témoignage

Claudine et Jean-René, la seconde famille de Léonardo

Chaque année, l’Accueil familial de vacances organisé par le Secours Catholique permet à des enfants comme Léonardo, 7 ans, de vivre des moments de détente loin de leur quotidien. Reportage dans une famille accueillante de Loire-Atlantique.

« Claudine ! Claudine ! » Les cris joyeux de Léonardo, 7 ans et demi, résonnent dans la vaste maison des Gicqueau, à Riaillé, jolie bourgade sur les bords de l’Erdre, en Loire-Atlantique. C’est la troisième année que le garçonnet, qui vit avec sa mère et ses frère et sœur à Grigny, dans l’Essonne, y vient en vacances dans le cadre du dispositif AFV du Secours Catholique. Le temps du séjour, il ne se départit jamais de son sourire radieux et d’une énergie débordante, sous le regard attentif et complice de Claudine et Jean-René, sa famille de vacances. « Quand il est arrivé la première fois, il était speed ! Une vraie petite bombe ! se souvient Claudine. Petit à petit, il se pose. »

Cette jeune retraitée de l’enseignement, dont les quatre enfants ont quitté la maison, s’est lancée dans l’aventure pour « ne pas rester inactive » aux côtés de son mari, artisan-peintre. Le petit « Léo »« très demandeur », occupe pleinement ses journées. Au programme, balades dans la campagne, piscine, escapades à la mer, pâtisserie, karaoké, balançoire ou vélo. Mais la plus grande passion de Léo se trouve au fond du jardin : dans l’enclos à poules, où il se plaît à ramasser les œufs.

« Au début, je pensais qu’il fallait lui proposer des activités nouvelles tous les jours, raconte Claudine. Mais en fait, des choses simples suffisent. C’est le quotidien que l’on partage avec lui. » Si détente et plaisir sont les maîtres-mots, le respect des règles et les petits rituels comme l’histoire du soir font partie intégrante de ce quotidien. « Nous ne sommes pas là pour l’éduquer, mais pour lui montrer autre chose que ce qu’il vit, lui apporter des repères, notamment familiaux », explique Jean-René.

Léonardo partage ainsi de nombreux moments avec les enfants et petits-enfants du couple. Après des débuts un peu mouvementés où chacun a dû prendre ses marques, la confiance s’est installée. « Un vrai lien est en train de se tisser. Quand on le ramène au car, à la fin du séjour, je sens ses petits doigts se serrer autour de ma main », s’émeut Claudine. Les Gicqueau espèrent accueillir le jeune garçon longtemps encore. « Nous lui avons déjà demandé : tu viendras nous voir quand tu seras grand ? » rapporte Jean-René. Une chose est sûre, quand on interroge Léo sur ce qu’il préfère chez sa famille de vacances, la réponse fuse : « Je préfère tout ! ».

Témoignage

L’Accueil Familial Vacances, une démarche de confiance

Pour Franck Dubois, responsable adjoint du département Solidarités familiales de l’association, la démarche d’accueillir un enfant pendant les vacances d’été permet de créer un lien de confiance entre la famille de l’enfant, et celle qui l’accueille.

En quoi consiste cet accueil ?

Les familles ouvrent leur foyer à des enfants (âgés de 6 à 11 ans pour une première expérience) dont les parents ne peuvent pas leur offrir de vacances. Souvent parce qu’ils n’en ont pas les moyens, mais aussi pour des raisons d’organisation. De nombreux parents vivant dans la précarité, célibataires notamment, sont débordés, ressentent le besoin de « souffler », de prendre du temps pour eux - ce que la présence des enfants à la maison toute la journée rend délicat. Malgré tout, ils sont loin de laisser partir leurs enfants aisément, et nous consacrons du temps à les conseiller. De leur part, cela représente une grande démarche de confiance !

Quelles sont les conditions de l’Accueil Familial Vacances ?

Les familles - parents ou grands-parents - s’engagent bénévolement* à accueillir un enfant pendant trois semaines. Nous demandons à ce qu’en son sein, un enfant du même âge soit présent. L’enfant partage le quotidien et les activités de la famille.

Que peuvent apporter les familles de vacances ?

Elles offrent aux enfants l’occasion de sortir de leur environnement familial et social habituel. Ils découvrent de nouvelles personnes, une manière de vivre différente. Les familles ressortent souvent enrichies elles-mêmes par cette expérience, certaines tissent des liens avec les enfants qui durent des années.

Cependant, les familles de vacances doivent veiller à ne pas remplacer les parents. Leur rôle n’est pas d’apporter du mieux à l’enfant, mais seulement quelque chose de différent. Il faut se garder de paraître juger la manière dont vit l’enfant chez ses parents, ni surtout de penser devoir transformer les choses. Car l’objectif est de permettre à l’enfant de rentrer chez lui en bonne forme et heureux de retrouver ses parents.

* Elles bénéficient d’un remboursement de frais.

© Secours Catholique / Getty Images - Richard Buijsman/EyeEm / Maxyma 2019